Si comme moi vous vous êtes déjà posé la question : « quel est le meilleur moment pour poster sur ma page Facebook ou Twitter ? » vous avez dû fouiller le web à la recherche de réponses. Ce n’est pas ce qui manque !

Mais voilà : difficile de voir quelles pratiques correspondent à votre activité à travers tous les avis divergents postés sur le web.
J’écris cet article dans le but d’y voir plus clair sur la question, de mettre de côté les longues listes de statistiques impersonnelles, pour enfin dégager un processus clair, à suivre étape par étape.

Pourquoi est-ce important ?

Capture d’écran 2014-01-24 à 10.41.28

Prenez une boite aux lettres : l’heure de la levée est à 10 heures du matin. A 5 minutes près votre courrier peut partir le jour même ou le lendemain. Même chose sur les réseaux sociaux : votre message peut toucher votre cible, ou se noyer dans le flot de messages en tous genres pour à peine quelques minutes de décalage.

Mise en situation

Voici l’exemple d’une infographie utile (en anglais !) signée KissMetrics, qui nous montre les pires et les meilleurs moments pour poster sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter.

publier-facebook-twitter 

 

Globalement : on constate qu’à midi, 16h et en fin de journée (dès 18 heures) le timing est au top : c’est surtout en raison du caractère mobile des réseaux sociaux. En effet, 425 millions d’utilisateurs (sur plus d’un milliard pour Facebook) utilisent quotidiennement leur smartphone pour accéder à leur réseau social préféré. Cela leur permet de le faire de leur travail, pendant la pause par exemple, et cela explique pourquoi à ces heures on note de tels pics de connexion.

Je ne vais pas vous montrer d’autres infographies ici pour ne pas noyer cet article, mais n’hésitez pas à consulter d’autres sources, surtout les plus récentes, notamment parmi ces informations :

 

Mon avis

Même si les informations sur ces infographies sont très claires, la vérité n’est parfois pas si simple : peut être avez vous déjà remarqué, en publiant sur votre propre page, chaque jour au même moment, que les résultats n’étaient pas les mêmes.

En effet, il faut relativiser : le meilleur moment sur ces infographies n’est qu’une indication du moment où les internautes sont le plus actifs sur les réseaux sociaux, ce n’est pas la garantie du succès de votre publication.

 

Pour cela, il vous faut également penser à :

  • La qualité de votre publication (ça paraît évident) ;
  • L’adéquation avec votre public cible ;

 

Pour ce qui est du timing lui même, ces schémas ne prennent pas en compte l’utilisation éventuelle d’une promotion payée (sur Facebook). De façon plus générale, n’oubliez pas que si toutes les entreprises suivent ces recommandations, le taux de publication va fortement grimper aux meilleurs horaires (12h, 16h et 18h pour résumer) et votre publication va également se retrouver noyée…

 

Les étapes à suivre sur Facebook et Twitter

Vous l’aurez compris, je ne vais pas vous dicter ici une liste universelle et parfaite de choses à faire qui pourrait s’appliquer à toutes les entreprises sur Facebook et Twitter.

Il vous faut en effet adapter les informations ci dessus à votre activité particulière.

Pour cela :

  • Commencez par organiser vos propres analyses : en publiant aux meilleurs horaires (12h, 16h et 18h) chaque jour de la semaine et en notant bien le retour de chaque publication.
    Pour que cela fonctionne correctement, la publication doit être de nature similaire aux autres : uniquement des images ou des textes par exemple, pour ne pas fausser l’efficacité des statistiques. Notez bien que, plus longtemps vous testerez ces publications, plus les statistiques s’affineront et seront efficaces. Organiser vos propres analyses vous permettra de trouver le jour et l’heure les plus propices pour votre activité ;
  • Adaptez vous à votre public cible : imaginons que vous vous adressez par exemple aux menuisiers, et que vous savez qu’en majorité ceux-ci n’utilisent pas leur portable pour aller sur Facebook, vous saurez à présent que publier le soir, quand ils rentrent chez eux, sera plus efficace pour votre stratégie Twitter comme Facebook.
    Car, soyons réalistes, il ne vous sert à rien dans un premier temps de toucher l’adolescent qui s’ennuie au fond de la classe sur son portable à 14h, si vous cherchez à vendre des outils de menuiserie ;
  • Exécutez des « A/B testing » : autrement dit des tests avec deux options pour voir quels moments sont les plus efficaces pour attacher une promotion payée (sur Facebook) à votre publication.
    Tout de suite ou quelques heures après ? Ce n’est qu’en testant ces deux options que vous trouverez la solution adaptée à votre entreprise et votre activité. Prenez celle qui aura engagé au final le plus de monde ;
  • Dernière recommandation : n’oubliez pas que le moment optimal pour poster peut évoluer : faites de nouveaux tests tous les 6 mois pour ne pas perdre le bon flux et toujours publier au moment opportun.

 

Les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter changent aujourd’hui la donne car la masse d’informations qui y circule est énorme et cela nécessite une toute nouvelle stratégie pour apparaître au sommet de la vague.
A vous maintenant d’apprendre à bien surfer sur les réseaux !

Capture d’écran 2014-01-24 à 10.41.47