Portable EasyNews

EasyNews #1

Webmarketing, SEO, Réseaux sociaux…Chaque semaine, L’actu du net décortiquée par Easybear 

Applebot, le web crawler de la firme à la pomme

Longtemps resté silencieux sur le sujet malgré les rumeurs, Apple a confirmé être le propriétaire d’un web crawler indexant automatiquement les contenus internet.

Baptisée Applebot, l’entité permettra-t-elle de créer un véritable moteur de recherche capable de remplacer Google et Bing, actuellement intégrés à l’IOS ? Rien n’est encore sûr mais Google voit déjà son hégémonie remise en cause.

 

Facebook lance son moteur de recherche communautaire

 

la firme de Mark Zuckerberg développe depuis plusieurs années un moteur de recherche. Outre-atlantique, certains utilisateurs du célèbre réseau social ont déjà accès à un moteur de recherche interne permettant de trouver des liens et de les partager sur son mur. Les résultats sont personnalisés en fonction du profil de l’utilisateur et un milliard de milliards de pages a déjà été indexé. Cependant, Facebook réfute vouloir marcher sur les plates-bandes de Google et présente cette opération comme une expérimentation basée sur un panel réduit. Les commentateurs voient surtout la volonté de se débarrasser des liens sortants. Une bonne façon d’affiner la connaissance des internautes en fonction du contenu qu’ils partagent… et d’orienter les campagnes publicitaires en conséquence.

 

Google, « mobile friendly »

 

En 2014, il s’est vendu dans le monde 1,2 milliard de smartphones. Une manne d’utilisateurs essentielle qu’il convient de caresser dans le sens du poil. Voilà pourquoi, le 21 avril dernier, Google a lancé son nouvel algorithme « mobile friendly », qui affecte fortement les résultats de recherche et le SEO. Un label sobrement nommé « site mobile » est ainsi attribué aux sites optimisés pour les téléphones nouvelle génération (temps de chargement, lisibilité du contenu…)

 

Barack Obama débarque sur Twitter 

 

6 ans après son entrée à la Maison Blanche, Barack Obama a enfin son compte Twitter personnel. Baptisé POTUS (pour President Of The United-States), le profil possède déjà plus d’ 1,6 millions de followers. A noter que ce compte sera transféré au successeur de Barack Obama, quand ce dernier quittera ses fonctions en janvier 2017. Premiers trolls à se manifester ? Michelle Obama et Bill Clinton qui ont tous deux gentiment vannés le 44ème président Etatsuniens.

Une question se pose : Cette initiative était-elle nécessaire étant donné l’existence (et le succès) du compte officiel @Whitehouse ? Barack Obama est souvent désigné par les sondages comme le pire président américain de toute l’histoire. Ces derniers temps, il essuie également les critiques concernant l’ObamaCare et sa mauvaise gestion des émeutes de Baltimore. Ce nouveau canal de communication lui permettra peut être de redorer son blason.

L'inbound marketing en 8 étapes pour réussir la communication web de votre entreprise.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour télécharger votre eBook
comment bien choisir agence inbound

Alexandre Bonnisseau

Alexandre Bonnisseau

Fondateur d'Easybear, Alexandre a une vision globale du marketing sur Internet. Il dirige ainsi l'évolution des campagnes d'inbound marketing et de toute stratégie digitale pour l'ensemble de nos clients.

Suivez Alexandre Bonnisseau :

twitter linkedin facebook facebook


Vous avez aimé cet article ? Laissez-nous un commentaire !